Un séminaire technique sur « le développement des mécanismes de recouvrement des cotisations pour la pérennisation des systèmes de sécurité sociale » se tiendra au centre familial CNAS, rue des deux bassins Ben-Aknoun Alger, Algérie, les 9 et 10 mars 2016.

Ce séminaire est organisé, par le Bureau de liaison de l’AISS pour la région de l’Afrique du nord en collaboration avec les Caisses nationales de sécurité sociales algériennes et en coordination avec le Secrétariat Général de l’AISS à Genève.

Ce séminaire technique de l’AISS a pour ambition de passer en revue la problématique du recouvrement des cotisations pour la pérennisation des systèmes de sécurité sociale et permettra aux pays de la région d’échanger leurs expériences sur les mécanismes développés en la matière.

Seront abordés pendant les trois demi journées des 09 et 10 mars 2016 les :

1. Réformes et mesures engagées par les pays de la région pour l’amélioration du recouvrement des cotisations de sécurité sociales

Cette première séance permettra aux participants de présenter les différents systèmes adoptés par les pays de la région en matière de recouvrement ainsi que les principales réformes engagées en vue de son amélioration. Il est question d’échanger les expériences et d’exposer les mesures développées en la matière pour améliorer les ressources de sécurité sociale tout en favorisant le développement économique et social du pays.

2. Processus opérationnels développés par les administrations de sécurité sociales pour la gestion des cotisations

Cette séance permettra aux participants de recevoir des informations concrètes sur les stratégies et processus développés pour une meilleure gestion du recouvrement notamment en matière : de l’organisation ;de la lutte contre la fraude ;des systèmes d’information et l’utilisation des TIC ; de la communication ; de l’interopérabilité des intervenants.

3. Expérience des pays membres en matière d’investissement et de placement des fonds de la sécurité sociale

Lors de cette séance, les participants auront l’occasion de présenter les actions d’investissement et de placement des fonds engagées pour fructifier leurs finances et apporter des ressources supplémentaires parfois non négligeables tout en participant à la préservation de la solidarité interprofessionnelle et intergénérationnelle, principe consacré par la majorité des systèmes de sécurité sociale des pays de la région.